Vigilance « jaune vague-submersion » de la côte basque (64) à la Vendée (85)

Carte des vagues

L’alerte météo jaune (2/4) est lancée depuis ce mardi matin de la côte basque (64) à la Vendée (85), en raison de fortes vagues en provenance du Nord-Ouest (2/3 mètres) attendues dans la journée et pouvant s’accentuer dans la soirée et la nuit de mardi à mercredi.

Carte vigilance meteo france

Cet épisode est dû à une profonde dépression sur le sud de l’Irlande, se décalant vers l’ouest de l’Île verte. Associée à une perturbation, elle traverse le golfe de Gascogne et génère de fortes vagues.

La conjugaison de grandes marées (coefficient 102) et de forts déferlements pourraient engendrer des submersions localisées sur les parties les plus exposées ou vulnérables du littoral. L’intensité du phénomène sera la plus marquée au moment de la pleine mer .La vigilance jaune est maintenue jusqu’à ce moment-là.

Les autorités renouvellent, à cette occasion, les conseils de prudence. Elles invitent notamment la population à ne pas s’approcher du rivage pendant cette période et les professionnels et les usagers de la mer à ne pas se mettre à l’eau.

Pays basque espagnol : deux surfeurs se noient

Deux surfeurs espagnols sont morts noyés dimanche sur la plage de Zarautz, à une vingtaine de kilomètres de Saint-Sébastien, au Pays basque espagnol (Guipuzcoa).

«Il y avait de grosses vagues. Ils n’étaient pas connus de la communauté de surfeurs de Zarautz et apparemment ils n’avaient pas le niveau  » suffisant pour lutter contre les vagues qui ont ravagé la côte de Gipuzkoa dimanche, ont confié les responsables d’une école de surf à « El Pais ».

Une fois sur la plage, les deux surfeurs ont été pris en charge par les secours, qui n’ont pu leur sauver la vie.

Vendredi , une sexagénaire de Saint-Pierre-d’Irube a été emportée par une vague de bord sur la plage de La Barre à Anglet (64).

Elle était, lundi encore, dans un état estimé grave au sein service de réanimation du Centre hospitalier de la Côte basque (CHCB) à Bayonne.

Please follow and like us: