Une violente tempête de sable fait deux morts et entraîne 750 cas de suffocation au Liban

photo au moins deux personnes sont mortes au liban à cause d'une tempête de sable © reuters

Au moins deux personnes sont mortes au Liban à cause de la tempête de sable qui frappe la région, a annoncé aujourd’hui le ministère de la Santé qui a également fait état d’au moins 750 cas de suffocation.

« Le nombre de cas de suffocation et de troubles respiratoires en raison de la tempête de sable s’est élevé à 750 », a indiqué dans un communiqué le ministère. Deux femmes ont péri dans les hôpitaux de Baalbeck et de Temnine dans la région de la Békaa, dans l’est du pays, précise le ministère. Auparavant, il avait annoncé « l’état d’alerte vu les conditions météo au Liban », demandant notamment aux « personnes souffrant d’asthme, d’allergies et de maladies cardiovasculaires et pulmonaires chroniques, ainsi qu’aux personnes âgées, aux enfants et aux femmes enceintes de rester chez eux, d’éviter la poussière (…) et de porter des masques ». La Croix-Rouge libanaise était également dans un état d’alerte. Selon le service météo, la tempête baissera en intensité à partir de demain soir.

Le directeur du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) au Liban, Mouïn Hamzé, a affirmé que les photos satellites suggèrent jusqu’à présent que la tempête a commencé en Irak.

« D’habitude, il s’agit du Khamsin (vent de sable brûlant qui souffle dans la région), qui frappe deux ou trois fois au Liban mais c’est durant le printemps, en mars et en avril », a-t-il dit.
L’autre singularité selon lui « est la densité de la tempête ».

La tempête touche également les réfugiés syriens vivant dans des camps de misère notamment dans la région de la Békaa. Des photographes ont vu des femmes se couvrir le visage avec leur voile pour se protéger de la poussière. De nombreux camps sauvages sont situés dans régions semi-désertiques de la Békaa. Dans le nord, de nombreuses personnes se déplaçaient en portant des masques. L’aéroport international de Beyrouth a annoncé que les vols n’étaient pas affectés.

Source : lefigaro.fr

Please follow and like us: