Un hiver très contrasté aux Etats-Unis

Alors qu’une moitié ouest du continent nord-américain connaît des conditions anormalement chaudes et sèches, dans l’est -et particulièrement vers la Nouvelle-Angleterre- les conditions de froid et surtout d’enneigement atteignent cet hiver des records. Boston (Massachussetts) a connu les plus fortes chutes de neige mesurées sur une période de 30 jours de son histoire (1,87 m entre le 13 janvier et le 11 février), et d’ores-et-déjà son mois de février le plus enneigé (le cumul atteint déjà 1,07 m jeudi 12 février). Une nouvelle tempête de neige est attendue ce weekend sur cette région.

Froid et neige dans l’Est

À Boston, après un mois de décembre plutôt doux (+1,2° degré/normale), le froid s’est bien installé en janvier (-1,4°degré/normale) et la neige a commencé à tomber. Les tempêtes de neige se sont succédé à partir de la dernière décade de janvier, avec une récurrence étonnante. En cause, des décrochages répétés du vortex polaire sur l’est du pays, avec un courant jet plongeant du Canada au Midwest, avant de remonter vers la Nouvelle-Angleterre. Ces tempêtes, appelées « Nor’easter » se produisent lorsque des dépressions venues du continent nord-américain atteignent les eaux plus chaudes (notamment le Gulf Stream) qui longent la côte est des Etats-Unis. Elles se renforcent alors et créent des conditions de blizzard* vers le littoral.
Depuis le début du mois de février, l’offensive du froid se poursuit. Sur les 12 premiers jours, la température moyenne est inférieure de 6 degrés aux normales à Boston.
Un nouveau Nor’easter devrait à nouveau se produire durant le week-end des 14-15 février. Une dépression venue des Grands Lacs devrait se creuser samedi sur l’océan, puis toucher le Massachussetts (apportant de 20 à 30 cm de neige), le New Hampshire et le Maine voisin (30 à 60 cm de neige attendus) entre samedi après-midi et dimanche. À Bangor (Maine), où on a déjà enregistré la couche de neige au sol la plus importante depuis le début des relevés (1m 35 lundi), on attend 45 à 60 cm. Ces chutes de neige abondantes devraient ensuite concerner les provinces maritimes du Canada.

Douceur et sécheresse en Californie

Carte sécheresse californie10 fev
Carte sécheresse californie10 fev

À l’Ouest, sous l’influence de conditions anticycloniques, la douceur est au contraire marquée et les conditions sont anormalement douces -voire chaudes au sud- depuis des semaines. San Francisco enregistre pour le moment son hiver le plus doux depuis le début des mesures (13,6°C, soit presque 3 degrés au-dessus des normales), avec un record mensuel battu le 31 janvier (23,3°C).

Après une accalmie en décembre, la sécheresse qui frappe l’état a de nouveau empiré en janvier. San Francisco a enregistré le premier mois de janvier sans pluie depuis 1850, alors qu’il s’agit habituellement d’un des mois les plus pluvieux de l’année (114 mm en moyenne). Les fortes pluies qui ont concerné le nord de la Californie le week-end dernier ont permis de rattraper le déficit de certaines retenues d’eau de la région. Mais, au 10 février, la sécheresse demeure extrême sur les 2 tiers du territoire californien, et exceptionnelle (niveau le plus élevée) sur 40 % de sa surface.

Source : meteo-france

Please follow and like us: