Orages dans le sud du Maroc : au moins 17 morts, une vingtaine de disparus

Le bilan s’alourdit d’heure en heure. De violents orages ont entraîné d’importantes inondations et la crue de plusieurs oueds au pied des massifs du Haut et de l’Anti-Atlas. Ces intempéries étaient toujours en cours dimanche en fin de journée et un bulletin d’alerte restait en vigueur jusqu’à lundi midi, selon la météorologie nationale.

Ainsi, au moins 17 personnes sont mortes à la suite de ces « précipitations exceptionnelles » dans les régions de Guelmim (au moins 13 morts), Agadir-Ouarzazate et Marrakech, a annoncé dans un communiqué le ministère de l’Intérieur publié dans la soirée de dimanche 23 novembre.

Six d’entre elles, dont une fillette de neuf ans, ont été emportées par les eaux de l’oued Tamsourt, proche de Guelmim, à 200 km au sud d’Agadir.

De plus, quatre corps ont été repêchés dans la crue de l’oued Talmaadart, qui a emporté les occupants de trois « grands taxis » qui se dirigeaient vers la ville de Bouizakarne (40 km au nord de Guelmim). Dimanche soir, seuls quatre occupants de ces taxis, dont une femme, avaient été sauvés.

Enfin, 18 personnes étaient toujours portées disparues, dont 15 à Guelmim. Elles sont « activement recherchées« , a précisé le ministère de l’Intérieur, d’après lequel « 130 véhicules de sauvetage tout terrain, 335 zodiacs et embarcations » sont notamment mobilisés. Les interventions terrestres et aériennes effectuées par les équipes de secours auraient permis le sauvetage de 200 personnes en situation de danger, dont 40 ont été secourues par les hélicoptères déployés par les FAR et la Gendarmerie Royale, toujours selon le communiqué.

Une centaine de « maisons en pisé » ont été totalement ou partiellement détruites, tandis qu’une centaine de routes ont été coupées, dont six nationales, a encore noté le ministère.

Please follow and like us: