Mexique : l’ouragan Patricia a frappé la côte pacifique

Une image satellite infrarouge de l'ouragan Patricia à son approche de la côte mexicaine, par un satellite vendredi 23 octobre.

 

L’ouragan Patricia, considéré comme l’un des plus puissants et potentiellement dévastateurs de l’histoire récente, a frappé vendredi 23 octobre la côte pacifique du Mexique, ont annoncé les autorités mexicaines à 18 h 15, heure locale (1 h 15 GMT).

« L’œil de l’ouragan a touché terre à Emiliano Zapata » dans l’Etat de Jalisco (ouest), près de l’important port de Manzanillo, a annoncé à la télévision le directeur de la commission nationale de l’eau, Roberto Ramirez.

Selon le centre national des ouragans (NHC) américain, l’ouragan, qui est le plus puissant jamais enregistré sur la côte pacifique américaine, a touché terre avec des vents soufflants à 265 km/h. Quelques heures plus tôt, ils avaient atteint le chiffre record de 325 km/h, avant de redescendre à 305 km/h. Le NHC prévoit que Patricia va continuer sa trajectoire vers le nord-nord-est et accélérer, en particulier après toucher terre, avant de « rapidement faiblir en passant au dessus des montagnes ».

Environ 15 000 touristes mexicains et étrangers ont été déplacés dans des abris dans l’Etat de Jalisco vendredi, selon les autorités mexicaines.

 

Ouragan comparable au typhon Haiyan:

Classé en catégorie 5, la plus élevée, il devrait générer des vents violents et déverser des pluies torrentielles dans une région s’étendant du port de Manzanillo à la station balnéaire de Puerto Vallarta, à l’ouest de Guadalajara, où des milliers de personnes ont été évacuées.

Les Etats-Unis ont appelé leurs ressortissants se trouvant dans ces régions du Mexique à ne pas aller sur les plages ou en mer, alors que plusieurs vols ont été retardés et des abris aménagés dans les Etats de Colima, Jalisco et Michoacan.

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a estimé dans la journée que le cyclone était comparable en intensité au typhon Haiyan, qui a fait 7 350 morts il y a deux ans aux Philippines.
Source: /www.lemonde.fr

Please follow and like us: