Le changement est en marche !

fin décembre 2014
Situation synoptique prévue pour la fin de semaine.

Après un mois de décembre plutôt calme côté ciel, la situation est sur le point de changer. À la suite d’un intermède perturbé pour samedi et dimanche, les températures vont nettement baisser.

Un changement qui vient de l’Ouest

Une dépression très creuse circulera à partir de ce jeudi sur l’Est du Canada (représentée sur notre carte), au Québec notamment, prenant une trajectoire Sud-Ouest/Nord-Est, apportant de bonnes quantités de pluie ou de neige suivant où l’on se situe par rapport à la dépression. Elle aura pour conséquence d’élever une dorsale anticyclonique sur l’océan Atlantique (en orange sur la carte). C’est cette dorsale qui sera responsable d’une coulée froide venant du Nord-Ouest (en violet sur la carte).

Un catalyseur pour notre coulée froide : une dépression

Intervient alors un second acteur important pour notre changement de temps. Une petite anomalie dépressionnaire va interagir avec le courant-jet, et se creusera donc entre le Royaume-Uni et l’Allemagne (en bleu sur la carte). Son positionnement sera alors tel qu’elle dirigera un vigoureux flux de Nord-Ouest sur toute la France, accélérant la descente d’air froid. Le flux est symbolisé par la flèche blanche.

À quoi s’attendre pour notre bout d’Europe pour la fin de semaine ?

Avant toute chose, il convient de rappeler que la prévision reste assez incertaine à cette heure, la situation atmosphérique à venir étant complexe à appréhender car elle fait intervenir un creusement dépressionnaire, lesquels ne sont jamais simples à prévoir pour nos modèles météorologiques. Nous vous proposons un scénario qui nous semble être le plus plausible pour notre fin de semaine et la semaine suivante :

Samedi : une perturbation pluvieuse active aborde notre pays par les côtes de la Manche aux premières heures de la matinée. Il s’agira de pluie dans un quart Nord-Ouest, éventuellement précédée de quelques flocons loin des littoraux, notamment sur les hauteurs normandes. Ailleurs, plus on ira vers l’Est, plus la période neigeuse en début de front risque d’être longue, avant que la pluie prenne le relais, sauf dès les premières hauteurs où la neige devrait rester majoritaire.

Ainsi, les reliefs vont faire le plein de neige fraîche.

À partir de samedi soir et pour la journée de dimanche : à l’arrière de la perturbation pluvio-neigeuse, un air très froid se sera installé à haute altitude (-30 à -35 °C à environ 5 300 m), ce qui devrait favoriser le développement d’averses. Compte tenu des températures au sol, il est probable que ces averses soient de neige du Nord-Est au Centre-Est. Plus à l’Ouest, le risque de neige est bien plus timoré, d’autant plus que les averses devraient être moins nombreuses qu’à l’Est.

Et pour la suite ? Voici le scénario que nous envisageons.

Nous voyons sur la carte qu’un nouveau creusement dépressionnaire devrait s’opérer en début de semaine en Méditerranée, à cause de l’arrivée d’air froid sur une mer encore douce. Cette dépression, associée à une migration de la dorsale entre l’Europe de l’Ouest et la Scandinavie, permettra l’installation d’un flux d’Est à Nord-Est. Ainsi, les températures devraient encore baisser pour la semaine suivante, avec de nombreuses gelées parfois fortes dans le Nord-Est, et des après-midis bien frisquets avec des températures pouvant rester à peine positives voire négatives dans le Nord-Est. Côté ciel, la tendance sera à l’accalmie avec un temps globalement sec hormis quelques possibles flocons dans l’Est.

À noter également un coup de vent attendu dès samedi matin de direction Sud-Ouest sur tout le pays hormis le pourtour méditerranéen, suivi d’un vent restant très sensible de Nord-Ouest dans un quart Nord-Ouest du pays à partir de samedi soir.

Ces prévisions pourront être affinées ces prochains jours.

Please follow and like us: