La lave du volcan Pico do Fogo a détruit deux villages

La lave du volcan Pico do Fogo au Cap-Vert, en éruption depuis le 23 novembre, a détruit deux villages riverains, dont les quelque 1.500 habitants avaient été évacués, et continuait de progresser lundi, selon les autorités cap-verdiennes.

L’éruption de Pico do Fogo, haut de près de 2.900 mètres et situé sur l’île de Fogo, dans le sud de l’archipel, a repris dimanche après quatre jours de repos, a indiqué le chef des services de protection civile et des sapeurs-pompiers, le commandant Arlindo Lima.

Selon le commandant Lima, la coulée de lave a beaucoup progressé depuis dimanche « son front, (qui était) à plus de 500 m au nord des dernières maisons de Bangaeira il y a une semaine, a atteint une bonne partie du village et continue sa progression ».

Près d’un millier de personnes ont été évacués de la zone de Cha das Caldeiras, au pied du volcan, dès les premières heures de l’éruption. Et ces derniers jours, les habitants de Fonsaco avaient été prévenus de se tenir prêts à être évacués en cas de poursuite de la coulée de lave, qui a détruit les villages de Portela et Bangaeira, d’après le commandant Lima et des médias locaux joints depuis Bissau.

La précédente éruption du Pico do Fogo remonte à 1995. Elle n’avait pas causé de pertes en vies humaines.

Le Cap-Vert est un archipel volcanique composé de dix îles situé dans l’océan Atlantique, à environ 500 kilomètres à l’ouest du Sénégal.

Source :7sur7.be

Please follow and like us: