Inondation : Le nombre de victimes continue de grimper au Chili

Le bilan des inondations et glissements de terrain dans le nord aride du Chili s’est aggravé à 23 morts, 57 disparus et plus de 20.000 sinistrés en une semaine, selon le Bureau national des urgences (Onemi).

La région d’Atacama, à 800 km au nord de Santiago, a été la plus touchée avec 17 coulées de boue simultanées après que de fortes pluies ont fait fondre la neige de la Cordillère des Andes, selon les autorités. Dans la région de Chañaral, la crue de la rivière El Salado a coupé la ville en deux, entraînant des dizaines de maisons, de voitures et de débris sur son passage. La présidente, Michelle Bachelet, a annulé sa participation au Sommet des Amériques la semaine prochaine à Panama.

Quelque 7.000 soldats et policiers sont restés dans la région pour participer aux opérations de déblayage et 1.200 logements d’urgence doivent être installés jeudi. Le gouvernement a dépêché dans la région 89.000 doses de vaccin contre la grippe, 27.000 contre le tétanos et 7600 contre l’hépatite A.

Parallèlement aux inondations, l’alerte orange reste en vigueur autour du volcan Villarrica, situé dans le sud du Chili, qui a connu une brève mais spectaculaire éruption début mars. Depuis cette date une zone d’exclusion de cinq kilomètres a été maintenue autour du volcan. Le sud du Chili a enfin été touché ces dernières semaines par de violents feux de forêts, qui ont consumé des dizaines de milliers d’hectares.

Source : 7sur7.be

Please follow and like us: