Hautes-Alpes : Deux morts sous une avalanche: Les secouristes ont tout tenté en vain

Image d’illustration

C’est comme on pouvait s’y attendre depuis ce matin par un nouveau drame que s’est terminée la disparition de ces deux grenoblois de 52 ans au dessus du Laus près du refuge Napoléon au col d’Izoard dans le Briançonnais. Tous les deux sont décédé sous une avalanche impressionnante survenue à priori ce dimanche après-midi au col Perdu.
Un premier corps (celui du mari) a pu être récupéré par les secouristes de la CRS des Alpes, en début d’après midi de ce lundi après 12 heures de recherche. Le second puisqu’il n’ y a plus d’espoir, sera récupéré en fonction des conditions météo dans la journée de ce mardi. Les recherches ont en effet été interrompues ce soir en raison des risques après une nuit et une journée d’efforts remarquables des sauveteurs qui ont pris beaucoup de risques depuis le début des recherches, la nuit dernière. C’est ce que confirme ce soir le Procureur de la République de Gap (communiqué ci dessous).

Les CRS ont reçu le renfort du PGHM, et ce lundi après midi, d’un maître-chien des sapeurs pompiers, soit au total près de 25 hommes.
L’intervention a été sérieusement compliquée par les conditions météo et les chutes de neige qui ont empêché l’intervention de l’hélicoptère mais aussi par le risque d’avalanche fort puisque de 4 sur 5.
Cette avalanche très importante, ne semble avoir laissé aucune chance aux deux grenoblois, Éric et Claire Deluchat, tous les deux âgés de 52 ans.
L’avalanche faisait 500 m de large en haut, au niveau de la cassure.
Depuis le milieu de la nuit, les secouristes de la CRS de Briançon recherchaient ce couple qui n’avait plus donné signe de vie après être parti faire de la raquette dans ce secteur du Laus, au pied du col d’izoard.
C’est leur fille qui a donné l’alerte hier soir, en ne les voyant pas rentrer. Les secouristes avaient, ce matin, lancé un appel à témoins.

Soyez très prudents si vous allez skier dans les prochaines jours…Le risque d’avalanche est passé en niveau fort (4 sur une échelle de 5) sur les massifs du Champsaur et du Queyras. Le Préfet appelle de nouveau à la plus grande vigilance tous les usagers de la montagne et déconseille fortement la pratique du ski ou de la randonnée en hors-piste.

Depuis le 31 décembre 14 personnes ont trouvé la mort sous des avalanches dans les Alpes du Sud soit la moitié de ceux survenus dans la montagne française

 

Please follow and like us: