Effet de Foehn sur les Pyrénées-Atlantiques ce matin

Oloron Sainte Marie (64) / Meteo Pyrénées / 15/01/2015

En marge de la perturbation circulant sur le nord-ouest du pays, le vent de secteur sud s’est renforcé très nettement ce jeudi sur l’ouest de la chaîne Pyrénéenne et sur la côte Basque entraînant une hausse spectaculaire de la température.

On relevait à Iraty (Pyrénées Atlantiques, 1400m d’altitude) des rafales atteignant 182km/h en fin de matinée. A Socoa (64) , le vent a soufflé jusqu’à 99km/h , 77km/h à St Jean-Pied-de-Port (64).

15°C à Bustince (64)

Ce matin, la douceur était remarquable au pied des Pyrénées, et plus particulièrement sur les Pyrénées-Atlantiques avec 15°C relevés à Bustince. On relevait au même moment de 13 à 15°C à Biarritz et à Saint-Jean-de-Luz.

0°C seulement sur le nord du département

Au même moment, sur le nord du département des Pyrénées Atlantiques (64) où le vent était absent, les éclaircies nocturnes de la fin de nuit ont abaissé la température aux alentours de 0°C à l’aube, notamment dans le secteur d’Orthez ou de Pau.On y observait d’ailleurs des gelées !

Effet de foehn = Mangeur de neige

Bien connu en Béarn, l’effet de foehn se caractérise par l’assèchement d’un vent dominant. Après avoir été entraîné par la circulation atmosphérique au-dessus d’une chaîne montagneuse, son contenu est réduit à l’état de vapeur d’eau. Ce type de vent nous vaut des redoux spectaculaires mais parfois très dangereux, provoquant des risques d’avalanche et d’incendie. C’est lui aussi qui permet aux Palois de prendre l’apéro en bras de chemise et en terrasse au milieu de l’hiver.

L’effet de foehn est aussi appelé « mangeur de neige », tant il peut faire fondre rapidement le couvert neigeux. Cette capacité est principalement due à leur température, mais la déshydratation de la masse d’air y participe également.

Please follow and like us: