Côte d’Opale : vers minuit , le coefficient des grandes marées approchera son maximum

2015 est une année exceptionnelle : des coefficients de marée supérieurs à 100 apparaîtront plus de quarante fois contre moitié moins pour les années précédentes. Ce jeudi, le littoral enregistrera un très grand coefficient (118 sur 120) vers minuit. Explications avec le service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM).

Pour comprendre les coefficients de grandes marées, il faut un petit rappel d’astronomie : la lune, la terre et le soleil s’alignent une fois par mois. « Lorsqu’ils sont dans une configuration où ils sont plus près cela crée une plus forte attraction et donc des grandes marées », explique Nicolas Weber, ingénieur, spécialiste des marées au SHOM.

Une année particulière pour les grandes marées

La particularité cette année est que ce phénomène de grandes marées au coefficient supérieur à 100 sera visible quarante fois dont vingt seront supérieurs à 110. La fréquence de ces grandes marées est multipliée au moins par deux si l’on compare à celle des années précédentes. Ce phénomène n’est pas qualifié d’exceptionnel mais plutôt de rare puisqu’il revient tous les dix-huit ans. « Les prochains surviendront le 3 mars 2033 et le 14 mars 2051», peut déjà prédire Nicolas Weber.

Le plus gros coefficient de marée de cette année, à 118, sera donc presque à son maximum (fixé à 120) ce jeudi soir et à 119, le 21 mars. « Là, toutes les forces gravitationnelles seront à leur maximum, précise l’ingénieur. C’est spectaculaire : lorsque la grande marée descendra très bas, le public verra des choses qu’il n’a jamais vues. Mais lorsque la grande marée montera très haut, ce sera de l’ordre de 14, 15 m. » Sur le littoral de Dunkerque à Boulogne-sur-Mer avec un coefficient 118, selon les prévisions, l’eau peut culminer à 7,70 m et être au plus bas à 0,3 m. « Notre message est de dire que ce sera certes un beau spectacle mais dangereux, alerte Nicolas Weber. Il ne faut pas s’aventurer trop loin sur les estrans, il vaut mieux connaître les horaires de marées. D’autant que les courants seront très forts puisque les grandes marées soulèvent une grosse masse d’eau. »

Please follow and like us: