Blizzard dans les Maritimes (Canada) : on se rapproche d’un record historique

terre-neuve-tempete-blizzard

Le dernier blizzard à s’abattre sur les Maritimes aura laissé jusqu’à 45 cm de neige dans son sillage. Ce sont les régions du sud-est du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard qui ont été le plus durement touchées. Il est tombé au-delà de 430 cm de neige dans le Grand Moncton cet hiver alors que le record de tous les temps est de 500 cm, en 1970-71.

Le nord du Nouveau-Brunswick et la Péninsule acadienne ont été épargnés par ce système dépressionnaire. Le mauvais temps continue de s’abattre sur le centre des Maritimes lundi matin et atteint maintenant Terre-Neuve. On prévoit encore 10 cm de neige aujourd’hui dans le sud-est du Nouveau-Brunswick. Les vents soufflent du nord à 45 km/h avec des rafales à 80. Les avis de blizzard sont levés, mais Environnement Canada prévoit encore de la poudrerie sur le sud-est du Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard ainsi que dans le centre et l’est de la Nouvelle-Écosse. La région d’Halifax a reçu une vingtaine de centimètres de neige, tandis que c’est surtout de la pluie qui a affecté le sud de la province.

Les services de déneigement à l’oeuvre

Les déneigeuses sont à l’oeuvre dans les municipalités touchées par la tempête. Les autobus Codiac dans le Grand Moncton ne circuleront pas lundi. La directrice des communications de la Ville de Moncton, Isabelle LeBlanc, affirme qu’il faudra plusieurs heures avant que la situation ne revienne à la normale.

« La circulation est assez difficile, nous avons fermé les services en essentiel jusqu’à 13 h lundi après-midi. On va évaluer la situation à 11 h ce matin. Nos priorités, c’est de déneiger les zones des hôpitaux et des écoles. On demande aux gens de ne pas trop circuler, si c’est possible, pour nous permettre de faire notre travail. »

Même situation à Dieppe, selon Martin LeBlanc, responsable des travaux publics.

« Les routes sont ouvertes, mais la visibilité est nulle par endroits. Plusieurs voitures sont prises dans la neige, ce qui limite notre accès au déneigement. Les rues secondaires ont été déblayées une fois, mais elles se sont remplies de nouveau », souligne Martin LeBlanc.

Routes périlleuses

Les routes sont glissantes et la visibilité est parfois nulle. Le pont de la Confédération est fermé à toute circulation depuis dimanche soir. L’autoroute Transcanadienne entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse est aussi fermée. À l’Île-du-Prince-Édouard, le ministère des Transports a retiré les déneigeuses.

Source : Radio Canada

Please follow and like us: