Bilan orageux de l’été 2014

La compilation des données kérauniques de l’été 2014 étant désormais achevée, KERAUNOS publie, sur son site, le bilan de l’activité orageuse observée au cours des mois de juin, juillet et août 2014. Il s’avère selon eux, que l’été 2014 est l’un des plus orageux de ces six dernières années, surtout dans le nord et l’ouest. En voici un extrait :

Image satellite vapeur d'eau et infra-rouge du 8 août 18h TU - EUMETSAT
Image satellite vapeur d’eau et infra-rouge du 8 août 18h TU – EUMETSAT

Une activité orageuse très fréquente

Proportion des journées orageuses chaque été
L’été 2014 a connu une activité orageuse fréquente, même si le nombre de jours avec orage accuse une légère baisse par rapport à l’année dernière. Ainsi, 87 jours d’orage ont été enregistrés, soit 5 jours de plus qu’à l’été 2013. Il s’agit de la valeur la plus élevée depuis 2009.
Ainsi, 95% des journées estivales ont été orageuses sur le territoire français, ce qui représente un niveau d’activité orageuse élevé.Toutefois, la régularité de cette activité orageuse a fortement varié d’une région à l’autre. Ainsi, d’une manière relativement classique en cette saison, on rencontre un nombre maximal de jours avec orage sur le relief alpin, tandis qu’une activité orageuse plus irrégulière est constatée en allant vers la Bretagne. On note ainsi 45 jours d’orage dans les Alpes-Maritimes (48 en 2013) contre seulement 6 jours sur le Finistère (sachant que 12 jours avaient été relevés en 2013).

Si l’on confronte ces données à la moyenne 2009/2013, on remarque que la fréquence des orages cet été présente un déficit tout particulier dans le val de Saône et ses abords. La Côte-d’Or enregistre ainsi par exemple un déficit de 5 jours d’orage par rapport à la moyenne 2009/2013.
En revanche, on observe un excédent modéré dans le grand ouest (hormis la Bretagne et les Pyrénées) et les rivages de la Méditerranée (surtout le Var).
Sur ces trois mois d’été, et comme en 2013, Kéraunos relève 44 jours d’orage fort à extrême*, soit à peine un peu moins de la moitié des journées d’orage comptabilisées. Exactement comme l’année dernière là encore, juin et juillet ont fortement contribué à ce score élevé avec respectivement 19 et 18 journées d’orage fort à extrême pour chacun de ces deux mois. 12 journées d’orage violent* et 2 journées d’orage extrême* ont ponctué la saison estivale.

Le 8 août, journée la plus orageuse de l’été

Impacts de foudre relevés le 8 août - KERAUNOS / Blitzortung
Impacts de foudre relevés le 8 août – KERAUNOS / Blitzortung
L’analyse de l’indicateur de sévérité orageuse permet d’établir que la journée du 8 août 2014 a été la plus orageuse de l’été avec un ISO atteignant 30, soit la 3ème valeur quotidienne la plus élevée depuis janvier 2009 (derrière le 27 juillet 2013 et le 25 mai 2009). Cette journée a en effet été marquée par de nombreux orages forts, parfois violents, liés entre autres au derecho qui a frappé entre Pyrénées et Languedoc.
On notera de plus que la 1ère décade d’août 2014, avec un ISO moyen décadaire de 10,6, constitue la deuxième décade la plus orageuse, tous mois confondus depuis 2009, après la troisième décade de juillet 2013 (ISO moyen décadaire de 14,2).
Enfin, avec un ISO moyen de 5,77, cet été 2014 se positionne parmi les plus orageux de ces six dernières années.
I.S.O quotidiens relevés durant l'été 2014
I.S.O quotidiens relevés durant l’été 2014
Source et dossier complet sur : KERAUNOS
Please follow and like us: