Asie : vague de chaleur exceptionnelle

Image hexasat le 25 avril 2016 14h UTC_article

Ces dernières semaines, la chaleur a atteint des niveaux inédits en Asie du Sud-Est, où de très nombreux records absolus de chaleur ont été effacés des tablettes. Les records nationaux du Cambodge, du Laos, des Maldives ont été battus et ceux de Thaïlande et de Singapour approchés. Ces chaleurs extrêmes devraient encore perdurer sur les régions du sud de l’Asie déjà touchées, jusqu’à la mise en place d’averses plus régulières, annonçant la mousson. Le phénomène El Niño de ces derniers mois, l’un des plus puissants jamais observés, semble avoir joué un rôle déterminant dans la survenue de cette vague de chaleur.

 

 

Vague de chaleur exceptionnelle sur la péninsule indochinoise

La chaleur qui s’est installée et renforcée sur la péninsule indochinoise au cours du mois de mars a atteint un pic d’intensité exceptionnelle à partir du 10 avril. De très nombreux records absolus de chaleur ont été établis dans une cinquantaine de villes de Thaïlande à partir du 11, parfois battus à nouveau les jours suivants. On a ainsi relevé jusqu’à 44,3°C à Sukhothai le 12, à 2 dixièmes du record national.

Au Cambodge, l’ancien record national (41,4°C, établi en 1960) a été battu à plusieurs reprises et en divers endroits, pour s’établir finalement à 42,6°C le 15 avril, à Preah Vihea. Au Laos voisin, le  record national (42,0°C) datant de 1933 a également été battu, avec 42,3°C relevés le 12 à Seno. En Malaisie, de nouveaux records absolus ont été établis dans certaines villes ; on a relevé jusqu’à 39,2°C à Batu Embun, un niveau jamais atteint à des latitudes aussi basses dans ce pays.

Un puissant El Niño impacte les régions tropicales

Aux Maldives, le record national a également été battu le 16 avril avec 34,9°C à Hanimadhoo, L’épisodeEl Niño qui a atteint son maximum en fin d’année 2015, associé à une anomalie chaude sur l’Océan Indien, a joué un rôle important dans la multiplication des records de chaleur qui ont affecté la bande tropicale.

Source :meteofrance.fr

Please follow and like us: