Alerte orange: les vents ne faiblissent pas dans le Nord-Pas-de-Calais, six blessés, quelques dégâts

271366824_B977789763Z.1_20160208202306_000_G3P65E243.1-0

Le vent souffle fort ce lundi sur le Nord – Pas-de-Calais et la Manche, avec un risque de submersion sur les côtes. Ce phénomène, commencé dans la nuit, doit durer jusqu’à 3h mardi matin, selon Météo France qui a placé les 16 départements côtiers en vigilance orange pour vents et vagues-submersion, dont le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme. Le point en ce début de soirée dans le Nord-Pas-de-Calais, où la tempête à privé près de 10.000 foyers d’électricité, blessé six personnes et causé quelques dégâts.

Des averses orageuses se produisent avec des pluies fortes, par endroits des chutes de grésil et des rafales de 80 à 100 km/h, pouvant atteindre par endroits les 110 à 120 km/h, voire 120 à 130 km/h au littoral exposé.

On a notamment relevé lors de ces dernières heures des pointes de vent de 136 km/h au Cap-Gris-Nez, de 118 km/h à Cayeux-sur-Mer, 139 km/h à Boulogne, 106 km/h à Rouvroy-en-Santerre, 97 km/h à Lillers, 98km/h au Touquet, 113 km/h à Steenvoorde, 110 km/h à Calais, 90 km/h à Bernaville, 107 km/h à Dunkerque, 95 km/h à Arras et Amiens. et 108 km/h à l’aéroport de Lille-Lesquin).

À Arques, un automobiliste a été blessé par la chute d’une tôle, qui provenait de la couverture de la salle de gymnastique.

A Renescure , une collision provoquée par le vent entre deux véhicules s’est produite dans le hameau du Nieppe, faisant cinq blessés.

Coupures d’électricité

A 17 h 30 ce lundi, 9 700 clients d’ERDF étaient privés d’électricité, a annoncé EDF. «Les coupures sont réparties entre une soixantaine de communes, détaille Stéphane Ledez, directeur territorial du Nord pour ERDF. Il y en a sur la Côte d’Opale, le Lensois, l’Audomarois, le Hainaut-Cambrésis… »

Un chiffre ramené 4500 à 19 h : le nombre de foyers privés d’électricité était alors de 2 000 dans le Nord et 2 500 dans le Pas-de-Calais. 210 techniciens sont à pied d’oeuvre pour rétablir le courant dans la région. Il n’est pas possible de savoir quand il sera entièrement rétabli, le vent qui continue de souffler empêchant parfois le travail des équipes.

Ainsi, à Blendecques , où 600 foyers avaient été privés d’électricité après qu’une rafale de vent a eu raison d’une pièce mécanique sur une ligne aérienne à haute tension, tous avaient été reconnectés au réseau électrique. A Lumbres, il ne restait plus à 19h qu’une trentaine de foyers encore privés de courant.

Face à un poteau endommagé, un câble tombé à terre, contactez au plus vite le Centre d’Appel sécurité Dépannage d’ERDF au 09.726.750.59 pour le Nord, 09.726.750.62 pour le Pas-de-Calais.

Risque maximal prolongé jusqu’à 2h mardi

Selon Météo France, des vents pouvant aller jusqu’à 130 km/h sur les côtes et 100 km/h à l’intérieur des terres se maintiendront jusqu’en fin de journée de lundi, ne faiblissant qu’en cours de nuit de lundi à mardi. La période la plus à risque, initialement annoncée entre 9h et 14h ce lundi, a été prolongée jusqu’à 2h mardi.

Des vagues de plus en plus hautes

Cet « épisode de vents tempétueux près des côtes de la Manche » s’accompagne « d’un épisode remarquable de très fortes vagues s’étendant jusqu’à l’ensemble de la façade atlantique », indique Météo France. Ces vagues particulièrement puissantes vonts’amplifier progressivement lundi sur le littoral de la Manche pour atteindre des hauteurs remarquables, notamment en fin d’après-midi et en soirée. Les forts déferlements associés se maintiendront à la pleine mer de mardi matin.

La conjonction de coefficients élevés et de fortes vagues « risque d’engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés », prévient Météo France, qui incite donc à la plus grande prudence.

Quelques dégâts…

Le vent a occasionné quelques dégâts, sur le littoral comme dans les terres.

A Boulogne, une partie haute de la cathédrale a été brisée par le vent, et un obélisque a dû été démonté par précaution.

A Hazebrouck , les pompiers sont intervenus pour sécuriser l’enseigne d’un magasin, qui menaçait de tomber. Le magasin a été évacué le temps de l’intervention.

Au Touquet , un arbre a été déraciné par le vent, ce qui s’est aussi produit à l’intérieur des terres, comme à Seclin , où un sapin s’est couché. Si aucun des ces deux incidents n’a heureusement fait de victime, ils ont toutefois brièvement perturbé la circulation. Une situation qui doit se prolonger jusqu’à demain matin à Nœux-les-Mines où un sapin s’est couché sur la route Nationale qui traverse la ville et qui est coupée.

Dans le Calaisis , des arbres sont également tombés sur la voie publique à Bois-en-Ardres, Ardres et Audruicq. A Calais-même, où les pompiers ont enregistré une vingtaine d’interventions, une cheminée a menacé de tomber.

À Archicourt , un centre de lavage automobile a été endommagé par le vent, là encore sans faire de victime.

1876898663_B977789763Z.1_20160208202301_000_GNB65IAJ6.1-0

Pas de blessé non plus à Bazuel , dans le Catésis, où un échafaudage a, en partie, cédé sous l’effet des violentes bourrasques de vent.

1064410774_B977789763Z.1_20160208202301_000_GNB65IAOS.1-0

Sur la zone du littoral, la tempête a aussi donné lieu à des images impressionnantes, commedans le Boulonnais .

À Berck, où la Ville avait fait fermer la promenade qui longe le bord de mer, les vagues ont même attiré de nombreux curieux.

1958203488_B977789763Z.1_20160208202301_000_GNB65IA4A.1-0A Lille , pas de vagues, mais beaucoup de parapluies retournés dans les rues.

1588708317_B977789763Z.1_20160208202301_000_G0865GA3B.3-0

 

Source : http://www.lavoixdunord.fr/

 

 

 

 

 

 

Please follow and like us: