100 000 personnes évacuées au Japon après des pluies torrentielles

 

 

Apres le passage de la tempête tropicale Etau sur la partie centrale Honshu, l’île principale de l’archipel nippon, des pluies torrentielles continuaient de s’abattre, jeudi 10 septembre, sur le Japon, faisant déborder des cours d’eau et provoquant des glissements de terrains. Certains secteurs ont reçu en 48 heures, plus du double de précipitations normalement enregistrées au cours de tout le mois de septembre. Cent mille personnes ont été évacuées dans l’est du pays, les autorités dénombrent deux disparus et de nombreuses personnes isolées par la montée des eaux de certaines rivières.

La ville de Joso (65 000 habitants), à 50 kilomètres de Tokyo, a été brusquement envahie par les eaux d’une rivière en furie qui a détruit maisons et voitures sur son passage, tandis que des habitants appelaient désespérément à l’aide, selon des images diffusées en direct par les chaînes de télévision. La chaîne NHK a montré la rivière Kinugawa submergeant une de ses rives dans Joso et lâchant une gigantesque vague à travers une partie de l’agglomération.

L’agence nationale de météorologie a diffusé des « alertes spéciales » pour les préfectures de Tochigi et Ibaraki, au nord de Tokyo. « Ces intempéries sont d’une ampleur que nous n’avons encore jamais connue et elles présentent un danger immédiat », a averti un responsable de l’agence de météorologie ajoutant que « le danger de glissements de terrain est extrêmement important ».

 

Cours d’eau transformés en torrents:

 

Dans la préfecture de Tochigi (centre), 90 000 personnes ont reçu l’ordre d’évacuer et il a été recommandé à 80 000 autres de quitter leur logement, a rapporté, jeudi, la chaîne de télévision NHK. Un ordre d’évacuation a aussi été donné pour plus de 20 000 personnes dans la préfecture d’Ibaraki, selon la chaîne NHK.

Des centaines de milliers de personnes dans d’autres régions, dont certains arrondissements de Tokyo, étaient déjà concernées depuis mercredi par des recommandations de quitter leur domicile.

Des maisons ont été emportées par les cours d’eau transformés en gigantesques torrents ou renversées par des glissements de terrain, selon les autorités de Tochigi et d’après des images diffusées à la télévision.

L’agence Kyodo indique qu’au moins 39 personnes ont été secourues par les hélicoptères de l’armée. Ces précipitations ont également eu pour effet de déverser dans l’océan de l’eau contaminée par la radioactivité à proximité de la centrale de Fukushima dévastée par le tsunami de 2011, selon un porte-parole de la compagnie d’électricité Tepco.

 

Source: www.lemonde.fr

 

 

 

Please follow and like us: